top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurthibautcecilecatao

Notre formation



Il est une chose que tous les marins vous diront immédiatement: on ne se lance pas sur la mer sans un minimum de connaissances, d'autant plus en voilier. C'est un principe important que l'on découvre au fur et à mesure de son expérience mais une chose est certaine : plus on progresse, plus on découvre l'immensité des connaissances à maîtriser. Elles sont de tous ordres: la mer avec ses marées et sa houle, ses fonds, la météo changeante, la signalétique de jour avec ses formes et ses couleurs, de nuit avec ses feux en tous genres, par temps bouché avec ses sons, quelles réactions avoir et à quel moment précis. Mais aussi le bateau lui-même avec la maitrise des manœuvres à la voiles, des bouts, des écoutes, des drisses, des manœuvres aux deux moteurs et aussi les connaissances moteur, l'électricité 220v et 12v, la plomberie avec ses circuits d'eau douce, d'eau de mer, de refroidissement, le gaz, le désalinisateur, les pompes, les compresseurs, etc.

Nous étions (très) loin d'imaginer les besoins du monde marin et son gigantisme ... mais puisque nous croyons intiment que tout se réalise par la pensée, on s'est follement imaginé en train de naviguer sur notre catamaran entre des îles paradisiaques. Nous serons d'accord avec vous si vous pensez... ils sont fous ces deux là :-) .

Puisque nous avons, malgré tout, un minimum de sérieux pour freiner nos ardeurs, nous avons décidé d'apprendre tranquillement durant la période recherche de notre bateau idéal.

Durant quatre années (courtes pour nous), nous nous sommes préparés à notre nouvelle vie de marin. Un vrai plaisir. Imaginez, quatre années de salivation saline. Huuummm. Un délice.

Outre la théorie, il est surtout nécessaire de pratiquer la voile si vous décidez de prendre le large.

Pour la théorie, même s'il est autorisé de naviguer sur son propre bateau en mer sans aucun titre de capacité, nous avons exclus cette opportunité et nous avons opté pour plusieurs formations : permis restreint eaux intérieures (canaux) d'abord, puis permis général pour la mer, permis international moteur et voile (ICMS), permis hauturier, licence VHF et GMDSS (disons de la radio en commençant au talkie walkie pour finir aux satellites, besoin oblige au milieu de l'océan) et reste encore à perfectionner quelques aspects moteur, électricité et connections en tous genres de type antennes wifi, 4g, caméras de surveillance, et la sainte clique des appareils connectés que je réserve avec plaisir à Cécile pour ce derniers.

Passage presque obligé pour tous les "voileux ": une immersion à l'école de voile Les Glénans, au large de Vannes. Une des meilleures écoles où, dès que vous arrivez, vous avez une heure pour déposer votre valiser et enfiler votre combinaison. L'heure suivante, vous êtes sur l'eau et tout s'enchaine de 9h à 18h durant toute la semaine. Vous ressortez de là transformé avec l'envie immédiate du stage suivant.

S'en suivront des essais en mer sur divers voiliers et catamarans de sport ou de plaisance de toutes marques et de toutes tailles pour affiner nos choix et nous faire la main.

Thibaut est d'ailleurs à votre disposition si vous souhaitez délirer quelques heures avec lui en catamaran de sport à la côte belge sur des Hobie Cat de 16 pieds au Club Windhaan à DE HAAN ou ailleurs.

La location de quelques voiliers nous a permis d'affiner (parfois rapidement) les sensations sur l'eau. Un voilier NEPTUNE de 26 pieds a été par exemple une excellente location pour affiner nos choix de débutants.

Est ensuite venu le temps de s'essayer à de plus gros modèles. La location des gros calibres de 40 à 50 pieds devenant très chère pour nos finances limitées, nous nous sommes rabattu vers un club. Le bon plan pour partager les expériences. Ainsi, grâce à notre club nautique, la Bourse d'Equipage Barry (BEB), nous avons eu le plaisir de convoyer un catamaran NAUTITECH flambant neuf de 40 pieds entre le Portugal et l'Espagne. 15 jours de navigation soutenue avec des quarts de nuit et des tempêtes mais toujours avec la merveilleuse sensation d'être en harmonie avec l'océan ! (… une seule exception, le premier jour où une houle cumulée à des vagues de 3-4 mètres ont permis de vider 6 estomacs -dont celui du skipper- sur 8 équipiers très pâles). Une autre navigation en Croatie sur le même cata du club, nous a fait apprécier les jolies îles que nous ne connaissions pas. A recommander.

Pour le fun, on s'est aussi offert le luxe de péniches sans permis sur les canaux de France et même le P'tit Baigneur Montois de Julien au Grand-Large à Mons ! Merci à lui ;-)

Pour palier aux problèmes des œuvres vives (sous la ligne de flottaison) de notre catamaran et découvrir les fonds marins, nous validerons bientôt le brevet 2 étoiles de plongée pour être autonome jusqu'à 20m de profondeur. On n'sai d'jamin si faut r'daller caire l'ancre tou't'au fond de liau. Merci à l'ASM Plongée de Mons !

Bref, vous l'avez compris, ça fait 4 ans qu'on s'amuse vraiment dans tous les sens pour l'apogée de monter à bord d'Orion dans quelques… jours maintenant :-) Yesss !




182 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page