top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurthibautcecilecatao

Villefranche et Menton, dernières étapes avant la traversée pour la Corse

En quittant Cannes, on se fait chahuter par une mauvaise houle durant 3 heures. Elle ne nous laisse pas le choix du mouillage : ce sera la rade de Villefranche-sur-Mer, à l’est de Nice, une baie profonde bien abritée. Et là c’est un changement radical de décor : le ciel devient tout bleu, des taches d’eau turquoise apparaissent entre les posidonies, la côte verdoyante est parsemée d’habitations et de roches. Ce décor invite à la découverte : snorkeling et paddle, balade en vélo sur le Mont-Boron, fort, citadelle, vieille ville ; tous les éléments sont là.

Nous mettons ensuite le cap sur Menton ; dernier port français à quelques vagues de l’Italie. Menton c’est la ville du citron ! Quels délices : liqueurs, tartes, confitures mais aussi produits cosmétiques : le citron est décliné de mille façons.

Villefranche et Menton sont deux villes médiévales qui, comme la plupart de celles que nous avons visitées sur cette partie de côte française, ont un charme fou par leurs vieilles pierres, leurs façades aux tons chauds, leurs entrelacs de ruelles étroites et escarpées et leurs monuments historiques. Entre c’est deux villes, on passe devant Monaco : vu de la côte ce n’est franchement pas folichon … un paquet d’immeubles crée une masse entre la mer et les montagnes en arrière-plan. Bof.

La météo se précise : une fenêtre propice à la traversée vers le Corse arrive. On n’ira pas plus loin sur la côte continentale ; c’est la météo et les conditions de navigation capricieuses de la Méditerranée qui décident. Une nuit au port de Menton-Garavan pour être bien reposé et … c'est parti pour le traversée !


86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios

No se pudieron cargar los comentarios
Parece que hubo un problema técnico. Intenta volver a conectarte o actualiza la página.
bottom of page